2007-2017 : 10 ans de recherche et de développement

Accueil > Elixir Cristal-Bourgeons

Elixir Cristal-Bourgeons

COMPLEXES ELIXIR CRISTAL-BOURGEONS

La Lithothérapie ou thérapie par les pierres est relativement simple à appliquer et se révèle très efficace.
Elle fait intervenir sur l’organisme d’une part les oligo-éléments qui composent les cristaux et d’autre part les ondes émises par ces pierres. Ces ondes sont des énergies tant sur le plan organique que mental et émotionnel.

Cette discipline a un passé prestigieux. Tout d’abord le soin par les pierres se retrouve en Orient dès les prémices de la Médecine.
En Chine, des pierres broyées étaient données à absorber aux malades. Des documents anciens montrent que dans cette Médecine Traditionnelle Taoïste, chaque méridien, ces couloirs d’énergie, était en harmonie avec une pierre particulière.
En Inde, les médecins considéraient que les pierres avaient une grande influence non seulement sur la santé physique de leur patient, mais aussi sur leur psychisme et même sur leur destin.

Chez nous, en Occident, Sainte Hildegarde de Bingen révèle les propriétés de nombreuses pierres.
Aujourd’hui, on sait par expérience scientifique forgée au cours des cent dernières années, toutes les nombreuses propriétés des cristaux. Leur dimension vibratoire n’est plus à démontrer et est largement utilisée dans la technologie moderne.
L’homme est à la fois un émetteur et un récepteur d’ondes. Lorsqu’il rentre en résonnance, en harmonie, avec un cristal, un effet thérapeutique peut avoir lieu.
On constate d’ailleurs que de nombreux bijoux ont été fabriqués pour rectifier des énergies perturbées. N’est-il pas curieux que chaque individu ait des goûts particuliers en ce qui concerne les pierres. Choisir un bijou, qu’il soit simple ou précieux, est toujours un exercice au cours duquel chacun donne libre cours à son intuition et sa sensibilité ?

Ainsi les pierres ont des propriétés qui agissent sur nos sens parce que les gemmes sont composées de minéraux identiques à ceux contenus dans notre corps.
  • Elles agissent par leur couleur qu’elles émettent : ondes vibratoireschromatiques. Les vibrations de couleur diffusées sont des énergies non négligeables pour l’équilibre physique et psychologique. L’énergétique de la couleur agit fortement sur la sensibilité, elle conditionne même les fonctions physiologiques. 
  • Les pierres portées en bijou transmettent leurs propriétés au contact de
  • l’épiderme par réactions enzymatiques. Elles diffusent à dose infinitésimales des éléments comme le cuivre, le lithium, le silicium, etc… il est évident que l’élixir de cristal absorbé puisse induire des résultats très intéressants sur les différentes parties du corps. 
  • Enfin, le quartz agit par pyroélectricité et par piézoélectricité.
Les cristaux nous transmettent leur énergie pour rétablir notre équilibre ionique (ions positifs et négatifs).
La rencontre des énergies minérales et celles de l’homme est évidente et scientifiquement reconnue.

 L’association Gemmothérapie - Lithothérapie
Comment ne pas être tenté par l’association de ces deux thérapies ? Beaucoup d’éléments les rapprochent :
  • Toutes les deux sont issues de la Terre
  • Les remèdes préparés et utilisés dans l’une comme dans l’autre, font intervenir    
  • Des techniques traditionnelles où le respect de la qualité et de l’intégrité des souches de départ sont primordiales ainsi que la conscience du préparateur.
  • L’utilisation de doses très faibles pour obtenir pourtant une efficacité remarquable.
  • Leur conservation dans de bonnes conditions (à l’abri de la lumière et à température entre 15 et 25°C) est excellente.
  • Aucun effet secondaire n’a été signalé.
L’ensemble de ces remarques nous a aidées dans l’élaboration de 14 complexes pour lesquels l’expérience journalière démontre la validité et le bien-fondé de cette démarche.
Ainsi, nous avons associé trois macérâts glycérinés concentrés de bourgeons ou de jeunes pousses à un élixir de cristal.

 

Thérapies 

Les thérapies énergétiques utilisées depuis la nuit des temps apportent des solutions efficaces aux patients. Si on se penche sur l’histoire de la médecine – il faudrait dire des médecins – à travers le monde, on découvre qu’ils appliquaient chacun des techniques différentes.
Dans ce contexte énergétique, nous en avons retenu deux qui nous semblent particulièrement intéressantes, et encore peu développées chez nous. Intéressantes d’abord pour leur action dynamique et ensuite pour leurs sources naturelles et la simplicité de leur application.

Il s’agit de la lithothérapie et de la gemmothérapie, branche de la phytothérapie. 
On peut dire que l’homme a un corps matériel animé par de l’énergie. Il est donc raisonnable de penser que pour qu’un remède possède une action vraiment complète, il faut qu’il agisse sur ces deux plans.
  • Action matérielle par ses principes actifs, c'est-à-dire par les substances qu’il apporte et qui ont une activité propre. 
  • Action énergétique par sa faculté à intervenir en régulant, stimulant ou au contraire freinant son bilan énergétique.
Ce sont là, les deux effets thérapeutiques que la lithothérapie et la gemmothérapie présentent.
Les cristaux nous transmettent leur énergie pour rétablir notre équilibre ionique (ions positifs et négatifs).
La rencontre des énergies minérales et celles de l’homme est évidente et scientifiquement reconnue.

 

La Gemmothérapie

Répond tout à fait à cette obligation de double activité. Elle présente une activité matérielle spécifique de par les principes actifs contenus dans les jeunes tissus, éléments chimiques naturels dotés de pouvoir thérapeutique. Et une activité énergétique représentée par l’eau de la plante fraîche.

Cette eau qui provient du sol a été transformée par le végétal, en sève qui baigne le végétal. C’est dans son arrangement intermoléculaire que cette eau a emmagasiné les informations qu’elle est ensuite capable de transmettre à qui la consomme. Elle est devenue « porteuse » d’une énergie spécifique.

La plante a donc, elle aussi, un double pouvoir énergétique. Se priver d’une composante revient à se priver d’une partie de la possibilité de guérison. Ceci étant entendu, il faut impérativement que cette sève, cette eau, mais aussi toute l’eau inter et intro-cellulaire de la plante soient respectés du moment de la cueillette à celui de l’utilisation par le patient.

Pour garder toute sa potentialité thérapeutique, le bourgeon ou la jeune pousse ne devra jamais être congelé, ni chauffé, ni traumatisé par un broyage.
Ainsi la plante, ici et le bourgeon frais tout gorgé de la première sève du printemps, saison fondamentalement forte et chargée du signal du réveil de la terre, signal capté merveilleusement chaque année par la végétation, ce bourgeon sera porteur d’un message double : matériel et énergétique.